BREATH

  • 23 — 24.02.2024

Anna Garafeeva & Dina Khuseyn

Maison Saint-Gervais X le Festival Antigel X Nika Parkhomovskaia & Dina Khuseyn
ON/OFF Genève
La voix de la création chorégraphique contemporaine russe

Vendredi 23 – 19h, suivi d'un bord plateau mené par Nika Parkhomovskaia et Gábor Varga
Samedi 24 – 19h
  • 50’
On ne saurait réduire une personne à sa nationalité. Pas plus qu’à son genre, sa religion ou ses origines ethniques. Les artistes qui composent ce programme, imaginé avec les curatrices Nika Parkhomovskaia et Dina Khuseyn et le Festival Antigel, sont russes. Certain.e.x.s sont en exil, d’autres résident encore dans leur pays; touxtes condamnent l’invasion de l’Ukraine et se mettent, par là-même, en danger. Mais ce sont avant tout des artistes que nous vous proposons de découvrir. Des chorégraphes, danseureuses et musicien.e.x.s, dont la qualité du travail, au-delà du contexte actuel, nous a séduites, émues, impressionnées. Un irréductible souffle créatif que nous voulons, plus que jamais, honorer.

6 danseurs. 50 minutes. 2400 inspirations. 2400 expirations. 4800 actes de résistance. Le portrait haletant et irrésigné d’une société qui étouffe.

Sous nos yeux, des êtres d’air et de chair en proie aux soubresauts de l’histoire. On pense aux naufragés du Radeau de la méduse et au Cri de Munch. C’est qu’Anna Garafeeva et Dina Khuseyn ne craignent pas de faire advenir des univers forts. Par le corps de leurs interprètes, mais aussi par leur respiration, retravaillée en direct pour créer une boucle entêtante et paroxystique. Jusqu’à ce que sourdre, entre épuisement et ténacité, un appel à la liberté. Bien loin de rendre son dernier souffle.

Un co-accueil avec le Festival Antigel et avec le soutien de Garage Museum of Contemporary Art Moscow.

Anna Garafeeva et Dina Khuseyn
Depuis Paris et Bordeaux où elles sont désormais installées, Anna Garafeeva et Dina Khuseyn s’intéressent à la porosité entre l’art et la société. Dans une veine de danse documentaire, elles développent un travail aussi physique que politique. The Breath en est la parfaite illustration. Nominée deux fois pour le National Theatre Award « Golden Mask » 2022, l’œuvre a été interdite de diffusion par les autorités russes, en raison de son pouvoir de contestation. Sans parvenir pour autant à la museler.

Anna Garafeeva est née à Ivanovo (Russie). Chorégraphe, danseuse, interprète, psychanalytique. Elle a étudié la danse butoh dans la compagnie « Do Danse sous la direction de Min Tanaka dans le cadre de L’école d’art dramatique du théâtre d’Anatoli Vassiliev, où elle a travaillé de 2001 à 2015. Elle a effectué un stage au Japon à la « Body Weather Farm », 2004-2006. Elle développe son propre concept de « chorégraphie de l’inconscient » où elle combine la danse et la psychanalyse. Depuis mars 2023 elle habite à Paris, en France.

ON / OFF GENEVA
Cette plateforme hybride a été organisée par Dina Khuseyn et Nika Parkhomovskaia en 2022 afin de maintenir la visibilité des artistes de danse russophones dans le contexte de la guerre en cours. ON/OFF vise à créer de nouveaux espaces de dialogue artistique et humain entre les artistes russophones, également en exil, leurs collègues européens et le public. Il existe sous la forme de résidences en ligne et hors ligne, de vitrines, de débats et de discussions qui soulèvent les thèmes des implications esthétiques et éthiques de la guerre.

Idée originale et chorégraphie Anna Garafeeva et Dina Khuseyn
Danseur.se.s Tarik Burnash, Evgeniya Glazumova, Katya Volkova, Ekaterina Kaliuzhnaia, Alexey Narutto, Aleksandr Shuiskii
Compositeur/musicien ::vtol::
Dramaturgie Anna Semenova-Ganz
Scénographie Polina Bakhtina et Dina Borovik
Design lumières Elena Perelman
Première en ligne avec le support des festivals « Brusfest », « Territory » et Museum of Moscow, 2020
Première Diaghilev Festival, Perm, 2022
Récompenses Deux nominations pour le GOLDEN MASK National Theatre Award, 2022 : best contemporary dance performance, best contemporary dance choreography