This cool cool wind makes me feel so good

  • 01 — 04.12.2022

Conception, mise en scène, jeu Julie Bugnard et Isumi Grichting, Compagnie I finally found a place to call home (CH)

© Julien Gremaud
© Julien Gremaud
© Julien Gremaud
© Julien Gremaud
© Julien Gremaud
Je – 19h
Ve – 16h
Sa – 19h
Dim – 17h
  • 70’

Un titre en analogie aux lyrics de la chanson de The Jesus And Mary Chain : c’est la promesse du théâtre volontairement lo-fi (l’inverse de high-fidelity) qu’Isumi Grichting et Julie Bugnard peaufinent depuis cinq ans, en duo comme au sein du Multivers avec les compagnies-sœurs You should meet my cousins from Tchernobyl (spectacle Camper) et Your mom called the other day (but you weren’t home). Dans cette matrice perfusée de pop culture et d’utopie, les univers se remixent. Sur scène, c’est l’évidence et la simplicité même : un récit d’amour-amitié à deux, où il est question de la perte d’une garde d’enfant. Des présences d’une justesse désarmantes. « Pas loin d’un théâtre d’art brut ou d’un film social trash américain d’Harmony Korine. C’est fragile, frais, touchant. » (RTS)

Création lumière et régie Estelle Becker

Coproduction far°Nyon – Théâtre Saint-Gervais Genève

Soutiens Loterie Romande, Ville de Lausanne, Canton de Vaud, PREMIO – Prix d’encouragement pour les arts de la scène, Ernst Göhner Stiftung, Pro Helvetia, Pour-cent culturel Migros