Nous par le ciel si bas

  • 14 — 18.02.2024

Julien Mages (VD)

Sylvain Chabloz
Sylvain Chabloz
Sylvain Chabloz
Sylvain Chabloz
Mercredi 14 – 19h
Jeudi 15 – 19h
Vendredi 16 – 20h30
Samedi 17 – 19h
Dimanche 18 – 17h
  • 70’

NOUS PAR LE CIEL SI BAS est un drame contemporain mettant en scène la rencontre de deux sœurs. « L’aînée » et « la cadette ». Cette dernière est soumise à la domination psychologique de l’autre, l’aînée, dont le retrait définitif du monde est causé par des troubles profonds liés notamment à la perte d’un être cher. Petit à petit elle a plongé dans la solitude la plus totale. Seule sa sœur cadette lui rend parfois visite, malgré les conflits inhérents à leurs rencontres.

Nous sommes au cœur d’une relation gangrénée par le mépris de l’aînée pour sa cadette, l’aînée ayant toujours eu une attitude de mentor, de professeure intransigeante, demeurant dans une supériorité irréversible. Pourtant, nous allons comprendre qu’un amour immense les lie, créant le nœud de cette union. Nous plongeons dans une relation fusionnelle où tout se glisse par périphrases, en sous-main, entre les lignes. Dans ce texte les phrases avortent, les non-dits sont au cœur du jeu de l’ironie et de l’amour.

Durant cette visite nous assistons au débat de deux êtres qui s’aiment et se connaissent depuis la naissance. On traverse les forêts de l’enfance et leurs jeux qui reviennent aux lèvres, des souvenirs et des images coulent sur nous.

Cette rencontre est peut-être la dernière. C’est donc le déchirement que Fiamma Camesi et Marika Dreistadt interprètent avec le talent qu’on leur connait. La relation invisible et l’imminence de l’orage, la profondeur complexe de cette relation, sont les défis relevés par ces comédiennes pleinement présentes.

Ce tête-à-tête essentiel nous fait espérer, plutôt qu’un échec : l’aveu, l’amour et la réconciliation…


Julien Mages

Julien Mages (1977) est un écrivain, comédien et metteur en scène vaudois, auteur d’une trentaine de textes pour la scène. Son écriture explore la division intérieure à travers les troubles mentaux, la marginalité, le péril des relations familiales. Cette dissection des maux humains est mise au service de l’intrigante question de la difficulté d’exister. Pour lui, se poser la question de la division intérieure c’est aussi chercher son contraire : l’union. Dans son travail, l’écriture et la mise en scène font partie d’une même démarche. Il vit et travaille à Lausanne.

Texte et mise en scène Julien Mages
Interprètes Fiamma Camesi, Marika Dreistadt
Assistanat à la mise en scène Stella Giuliani
Lumière Dominique Dardant
Costumes Tania D’Ambrogio
Administration, communication Laurence Krieger-Gabor
Aide dramaturgique Mareck Chojecki
Photos Sylvain Chabloz
Production Cie Julien Mages
Coproduction
Théâtre 2.21 / Maison Saint-Gervais
Soutien Ville de Lausanne, Loterie romande, Pour-cent culturel Migros
Remerciements Virginie Lauwerier, Marc-Antoine de Muralt