Lolita

  • 30.04 — 03.05.2020

FLORENCE RIVERO

DANS LE CADRE DU FESTIVAL C'EST DÉJÀ DEMAIN.NEUF
En collaboration avec le Théâtre du Loup, le Grütli – Centre de production et de diffusion des arts vivants et la Fondation l'Abri

© Nicolas Brodard
© Nicolas Brodard
© Nicolas Brodard
© Nicolas Brodard
Je. 30, Ve. 1 : 19h
Sa. 2, Di. 3 : 17h
  • 80’

«Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-li-ta: le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents. Lo. Li. Ta.» Appuyé sur sa voiture, un homme raconte. Son histoire est glaçante, banale : une enfant de 12 ans, une «nymphette» selon ses propres termes, dont la vie quelconque dans une ville fade des États-Unis bascule le jour où un certain Humbert Humbert s’installe dans la chambre louée par sa mère. L’histoire d’un amour fou, non réciproque, un amour qui ne devrait pas exister. Peut-on faire confiance aux confessions de cet homme? Pourquoi s’arroge-t-il le droit de nous parler? Et la version des faits de Lolita, alors? En adaptant pour la scène le roman de Nabokov (1955), un roman – il faut insister sur le terme – traînant son lot de controverses, Florence Rivero nous rappelle qu’on ne lit, n’entend ou ne voit que ce qu’on veut bien. Et que dans tous les rétroviseurs, il y a un angle mort.


D’après
le roman de Vladimir Nabokov 

Adaptation et mise en scène
Florence Rivero 

Jeu
Martin Reinartz 

Collaboratrice dramaturgie
Lisa Como 

Assistant à la mise en scène
Pierre Angelo Zavaglia 

Montage vidéo
Raphaël Meyer 

Lumières
Nicolas Berseth 

Son et vidéo
Justine Bouillet