Hyperborée

  • 24 — 25.01.2019

Rudy Decelière/Jean-Louis Johannides/Anne-Sophie Subilia

© Benjamin Ruffieux
© Anya Marchenkova
© Carole Parodi
© François Wavre

C’est un continent qui vibre au-delà d’où souffle le vent du Nord. Hyperborée. Antique terre de glaces et inépuisable page blanche pour l’imaginaire, aujourd’hui territoires arctiques sillonnés par les expéditions scientifiques et pétrolières. Un aimant qui magnétise les coeurs de nombreux artistes. C’est le cas du metteur en scène Jean-Louis Johannides, chez qui le Grand Nord a déjà suscité plusieurs spectacles, de Rudy Decelière, artiste sonore qui capte les bruissements de l’eau, et d’Anne-Sophie Subilia, écrivaine et adepte de la géopoétique. En août 2018, le trio rejoint l’île groenlandaise d’Upernavik, où il embarque à bord d’un voilier-résidence du projet MaréMotrice pour un mois de navigation et d’exploration artistique. Comment cet environnement extrême a-t-il agi sur chacun d’eux? Avant la création scénique, prévue pour fin 2019, ils jettent l’ancre dans les théâtres partenaires pour présenter des étapes de travail. Une nouvelle constellation polaire apparaît.

Un projet de
Rudy Decelière, Jean-Louis Johannides et Anne-Sophie Subilia
Les autres théâtres de la constellation sont la Comédie de Genève, le Grütli et l’ABC à La Chaux-de-Fonds.