NEWSLETTER

Il est censé avoir reçu une bonne éducation. Ce qui est certain, c’est qu’il a été habillé et nourri.  Trois repas par jour. Il a passé le plus clair de sa vie dans des appartements chauffés, avec une salle de bains et l’eau courante. Il possédait son propre lit, c’est loin d’être négligeable. Il allait à l’école. De sa fenêtre, il aimait voir les voitures du parking et le toit du lycée disparaître sous la neige. La neige qui engloutissait le monde. Bien fait pour lui. Le printemps, il sent dans son ventre le mouvement des plantes qui poussent. Il est allé dans un conservatoire d’art dramatique. Section professionnelle, du sérieux. Des larmes et de la sueur. Des profs excellents, des profs amateurs. Lui n’était pas forcément aimable. Des drogues et des alcools. La recherche d’une rédemption absolue. Les filles aussi, qu’il essayait maladroitement de faire tomber dans sa poitrine. Il est sorti comédien, puis il a fait de la mise en scène. Il s’est mis à écrire. Professionnellement, avec beaucoup d’orgueil, mais aussi sans y croire vraiment. Il a reçu de l’argent pour faire cela alors ça doit être vrai, il écrit pour de vrai. En tout cas, il fait ça au mieux de ses capacités. Il aime ça. Il remercie sincèrement toutes ces personnes qui lui ont toujours témoigné un amour inconditionnel. Sans eux, le monde ne serait que ruines et désespoir.

ATTILIO SANDRO PALESE
___