NEWSLETTER

le 4 février 2017

DIS-LEUR QUE J'EXISTE

Projection

Dans le cadre de Mémoires blessées

Dis-leur que j’existe (2013-2016, 52') trace le portrait de Naâma Asfari, juriste et militant indépendantiste sahraoui, condamné à 30 ans de prison par le Maroc, et de sa femme, Claude Mangin, qui de visite carcérale en réunion diplomatique, de plaintes déposées pour torture en manifestations de soutien, continue de mobiliser et de sensibiliser à la situation du Sahara occidental et au sort de son mari, dans l’espoir d’une libération ou au moins d’un nouveau procès juste et équitable. Son arrestation et jugement ont été dénoncés par de nombreuses ONG (Human Rights Watch, Amnesty International) et une plainte internationale visant le Maroc a été déposée et jugée recevable par le comité contre la torture à Genève.

Ce documentaire mêlant témoignages, images d’archives, dessin et animation retrace cette histoire et leur combat. Dis-leur que j'existeun film-documentaire bouleversant, le combat d'un peuple, le peuple sahraoui, en lutte pour exister dignement, librement. Un film sur la situation de prisonniers politiques sahraouis dans les lieux de torture et détention au Maroc et dans les territoires occupés. Un témoignage bouleversant de Claude Mangin, épouse et porte parole de ce combat à coté de son mari Naâma Asfari.


Entrée libre
 

Salle Carole Roussopoulos
1er étage - salle de projection

20h

Dans la foulée de plusieurs tables rondes, expositions et soirées spéciales, le Théâtre Saint-Gervais poursuit sa présentation du peuple sahraoui, qui demande depuis quarante ans son droit à se prononcer lui-même sur son avenir au Sahara occidental.

PROJECTION
___