NEWSLETTER
ARCHIVES DES NEWS

Page 3 sur 5 (10 éléments: 21 à 30 sur un total de 44)

Le Génocide arménien et la démocratie en Turquie

Conférence de Taner Akcam - jeudi 7 juin à 20h 

Presque un siècle après les événements tragiques qui ont conduit à l'annihilation de la population arménienne sous l'Empire ottoman, le débat sur le génocide arménien est devenu aujourd'hui un enjeu incontournable de la démocratisation et du renouveau de la culture politique en Turquie. Taner Akcam, écrivain et professeur à la Clark University (USA), a été le premier chercheur turque qui a travaillé et publié sur ce qu'il appelle "le tabou arménien". 

Auteur du livre "Un acte honteux : Le génocide arménien et la question de la responsabilité turque", Taner Akcam donnera une conférence publique exceptionnelle à St-Gervais. 

Modérateur Vicken Cheterien - conférence en anglais

Un tour en ville... avec Pierre Miserez

Vendredi 8 et samedi 9 juin - vendredi 15 et samedi 16 juin à 19h

Un projet conçu et interprété par Pierre Miserez

avec Etienne Arlettaz, Fred Perrier, Thierry Châtelain, Manuel Voirol et la participation de Philippe Macasdar

Attention représentations supplémentaires ve 8 juin à 20h30, ve 15 à 20h30 et sa 16 juin à 20h30

Venez faire un tour en ville dans un train touristique pas comme les autres, au départ de St-Gervais Genève Le Théâtre. Découvrez une Genève décalée, insolite où le familier apparaîtra parfois comme étrange et singulier. Le trajet sera scandé par plusieurs haltes qui seront autant de stations propices au développement du talent malicieux et extravagant de Pierre Miserez et de ses compagnons artistiques.

Fort de sa pratique de comédien, d'improvisateur, de jongleur, de musicien et d'auteur, Pierre Miserez, accompagné de ses quatre complices, mettra toutes les facettes de son art au service de cette dérive dans notre ville.

Réservation vivement conseillée au 022 908 20 00 - performance maintenue en cas de pluie

A noter également, mercredi 6 juin à 19h : générale ouverte au public, tarif unique à 10.- frs, nombre de places limité.

Navette transfrontalière gratuite Genève-Annecy

Samedi 31 mars 20h 

Arrêtez le monde, je voudrais descendre conception, mise en scène et scénographie Igor et Lily

Le théâtre de Dromesko s'est construit autour de quelques principes : l'itinérance, l'invention d'un nouvel espace de jeu pour chaque spectacle. Ce sera ici une incroyable baraque de bois, la présence d'animaux et la musique tzigane. Folie ? Chimère ? Igor et Lily croient en la résistance poétique et en la force du théâtre. Avec ce spectacle, ils interrogent ce monde qui ne tourne pas bien rond.

Dans le cadre de la saison transfrontalière Annecy_Genève / extra 2011_2012, navette gratuite à destination de Bonlieu scène nationale d'Annecy. Départ de la place Neuve à 18h30. Renseignements et inscription à l'accueil de St-Gervais.

Le Principe d'Incertitude (film) de Michel Deutsch

vendredi 2 mars à 20h - projection

Ce film est le produit aventureux d'un spectacle, La décennie rouge, créé à St-Gervais en 2007 et présenté à la MC93 Bobigny à Paris. Après sa reprise en 2009 à Genève, son accueil au Théâtre national de la Colline à Paris et une tournée en France, Michel Deutsch et son équipe ont décidé de prolonger cette expérience à travers le film. Le Principe d'incertitude est présenté en avant-première.

Si comme le remarquait André Bazin, le théâtre permet de mieux voir le cinéma, le cinéma, quant à lui, permet de s'intéresser autrement au théâtre. Michel Deutsch

L'image et le sacré : Entre guerre et paix

Samedi 3 mars a 14h - projection et conférence

Projection Les Harmonies Werckmeister de Béla Tarr, 2000

Les films de Béla sont organiques et contemplatifs. Ils sont si proches des vrais rythmes de la vie que l'on a l'impression d'assister  à la naissance d'un nouveau cinéma. Béla Tarr est l'un des rares authentiques visionnaires du cinéma actuel. Gus Van Sant, cinéaste

Projection suivie d'un débat entre philosophie et théologie : Le Léviathan ou l'harmonie du monde.

L'Espace Saint-Gervais en collaboration avec St-Gervais propose un cycle de films/conférences pour explorer les liens entre l'image et le sacré. Le cycle 2011-2012, intitutlé "Entre Guerre et Paix" s'intéresse à la diversité des réponses humaines face aux conflits armés et en particulier au recours à la spiritualité pour enrayer la spirale de la violence.

Des anciens combattants pas comme les autres

Lundi 6 février à 20h film et témoignage

Projection du film documentaire : En finir avec la guerre de Medhi Lalloui, 2008, 52'
film sur les 4ACG (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre)

En 2004, quatre paysans, anciens appelés d'Algérie, refusent d'utiliser la pension d'anciens combattants que leur octroie l'Etat, car ils la jugent moralement inacceptable. Ils fondent l'Association 4ACG, Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre.

"Cet argent est tâché de tout le sang qui a coulé en Algérie. Quand on a fait du mal à quelqu'un, on lui demande pardon. C'est normal."

"Les excès ont eu lieu de part et d'autre, mais dans le fond c'était bien du rapport colonisateur-colonisé et de l'offense à liberté des peuples. Cette analyse conduit 4ACG à oeuvrer tant en Algérie qu'en Palestine."

Avec Remi Serres, un des quatre fondateur de l'Association 4ACG et Stanislas Hutin, membre de 4ACG. Soirée animée par André Gazut.

Témoins du printemps arabe cyber-activistes et Al Jazeera

Samedi 4 février à 20h - film et témoignages 

Projection de la chaîne arabe et de la chaîne anglaise Al Jazerra (avec traduction en français)

A l'heure de ses 15 ans, Al Jazerra compte le plus grand nombre de bureaux à l'étranger et le plus grand nombre de journalistes dans sa rédaction, distançant la BBC et CNN.

En présence de Mme Sihem Bensedrine, journaliste et membre de l'ONG IFEX (réseau internationale pour la liberté d'Expression), de Mr. Zied Tarrouche, chef de bureau Al Jazeera Paris et de Pierre Hazan chargé de cours à l'Université de Genève et écrivain. Soirée animée par André Gazut.

Belkacem Djafria de la rédaction de Al Jazerra et le cyber activiste égyptien Mohamed El Dashan se seront pas présents comme initialement annoncé. 

Victimes du nucléaire civil : de Tchernobyl à Fukushima

Vendredi 3 février à 20h - film et témoignage

Projection du film documentaire : Controverse nucléaires de Wladimir Tchertkoff, 2003, 51'

Dans ce documentaire, l'ex-directeur général de l'OMS, Hiroshi Nakajima révèle l'existence d'un conflit entre l'OMS et l'AEIA (agence internationale de l'énergie atomique), directement responsable de la gestion des conséquences de Tchernobyl pour la santé des populations contaminées. Un accord signé en 1959 entre ces deux institutions spécialisées de l'ONU empêche l'OMS d'agir librement dans le domaine nucléaire si elle n'a pas l'assentiment de l'AIEA. Formée de physiciens et non de médecins, cette dernière, dont l'objectif principal est la promotion des centrales nucléaires dans le monde, est la seule agence qui dépende directement du Conseil de sécurité des Nations Unies.

En présence de Wladimir Tchertkoff, journaliste documentariste primé pour son travail sur Tchernobyl, et Haruko Sakaguchi, journaliste et militante contre le nucléaire. Soirée animée par André Gazut.

Kasumi Fujiwara, annoncée dans le programme ne pourra pas être présente.  

POEME MOBILE- Mettez un poème dans votre vie

du 23 janvier au 3 février

Après les assurances, les aspirateurs, les compléments alimentaires, le téléphone rose... Voici le poème par téléphone !

Sous la pluie, à pied, au supermarché, au travail, chez le dentiste, recevez un appel poétique ! Julie Gilbert, auteure en résidence à St-Gervais, vous propose des poèmes en prose par téléphone spécialement écrits pour vous.

Pour commander un poème, pour vous ou pour quelqu’un d’autre, remplissez le coupon disponible à l'accueil de St-Gervais, joindre 5 frs, glissez le tout dans une enveloppe, à postez-le ou déposez-le au Théâtre St-Gervais. Commande et paiement en ligne également disponible sur le site : www.lecridutigre.com

Aucune voix ne se perd

Jeudi 2 février 2012 à 20h - rencontre et récital

Gülizar, une jeune fille arménienne de l’Empire Ottoman, est enlevée à sa famille par un chef de tribu kurde en 1889. Contrairement à beaucoup d’autres jeunes filles, Gülizar a résisté; elle a même dénoncé les crimes de son ravisseur. Cela a fait d’elle une héroïne commune aux Arméniens et aux Kurdes jusqu’à aujourd’hui. 123 ans après cette histoire, la petite-fille de Gülizar, Anahide Ter Minassian, rencontre Gazin, une des très rares femmes dengbej (chant traditionnel kurde). Gazin s’est battue durant toute sa vie pour être reconnue comme femme dengbej en référence à la figure de Gülizar. Cette soirée ravive une mémoire blessée et donne l’occasion d’un dialogue autant parlé que chanté.

Avec Anahide Ter Minassian, historienne et Gazin, chanteuse dengbej, soirée animée par Anna Barseghian, artiste & Stefan Kristensen, philosophe

Page 3 sur 5 (10 éléments: 21 à 30 sur un total de 44)

LES NEWS DE SAINT-GERVAIS GENEVE